Connect with us

Dossier Santé

Voici ce qui dit la couleur de votre urine sur votre santé

Émilie
Mis à jour le 5 avril 2019 à 13:17

Des troubles rénaux, des problèmes de foie, un éventuel diabète, des infections… une analyse d’urine peut détecter ces différents types de maladies. D’autre part, les drogues illicites ou une grossesse peuvent aussi être détectées à partir de notre urine. Peut-on alors dire que l’urine est un véritable indicateur de notre santé ?

La présence de certaines protéines, de sucres, d’hormones, de produits chimiques, de bactéries… l’acidité ou l’alcalinité peuvent renseigner nos médecins sur l’état de notre corps. Il n’est cependant pas toujours nécessaire de passer par des analyses approfondies, de simples constats de la couleur ou de l’odeur peuvent déjà un premier aperçu de notre santé et de nos habitudes de vie. La couleur est tout d’abord une première indication, pour que chacun d’entre nous, sans attendre l’avis et les conseils de notre médecin, puisse en connaitre un peu plus sur l’état de notre santé. Cependant, les problèmes plus graves ne peuvent être détectés et précisés que par une véritable analyse en laboratoire.

Que peuvent signifier les couleurs de notre urine ?

Notre urine varie généralement d’une couleur ambre ou miel foncé à une couleur paille légère, avec de nombreuses variations :

  • Aucune couleur, totalement transparente : vous êtes relativement en bonne santé, mais vous semblez boire un peu trop d’eau.
  • Couleur paille pâle : normale, bonne silhouette et bien hydraté
  • Jaune transparent : normal, mais augmentez légèrement votre consommation d’eau
  • Ambre ou miel : début de déshydratation
  • Sirop ou brune : peut annoncer une maladie du foie ou une déshydratation sévère. Buvez beaucoup d’eau et si la situation n’évolue pas, consultez votre médecin.
  • Rose à rougeâtre : si vous n’avez pas mangé des betteraves, des bleuets ou de la rhubarbe récemment, vous avez du sang dans vos urines. Ceci peut être passager (et ne rien signifier) ou permanent, et dans ce cas annonce une maladie rénale, une tumeur, une infection des voies urinaires, un problème de prostate, un empoisonnement au plomb ou au mercure… Consultez votre médecin
  • Orange : si ce n’est pas un colorant alimentaire, c’est peut-être le signe d’une maladie du foie ou des voies biliaires. Buvez beaucoup d’eau et si la situation n’évolue pas, consultez votre médecin.
  • Bleu ou vert : cas très rare, vous êtes peut-être atteint d’une maladie génétique ou contaminé par certaines bactéries. Un colorant alimentaire ou un médicament peut cependant occasionner cette couleur. Si elle persiste, consultez votre médecin.
  • Moussant ou pétillant : indique le plus souvent un excès de protéines dans votre alimentation.

Les bandelettes réactives

Les bandelettes réactives ou bandelettes rapides doivent être trempées dans un récipient contenant votre urine. C’est une petite tige où sont collés des petits carrés de papiers, et la couleur de celui-ci change en fonction de ce que contient l’échantillon. Lorsque votre médecin généraliste vous demande d’effectuer ce genre de test, demandez-lui clairement de vous donner des explications sur les résultats annoncés par cet outil. En effet, les bandelettes ne se ressemblent pas toujours, les panels de tests peuvent être différents d’un fournisseur de bandelettes à un autre. Glucose, corps cétoniques, leucocytes, nitrites, protéines, sang, urobilinogène et bilirubine font partie des agents que peuvent détecter les bandelettes.

Les tests en laboratoire

En laboratoire, l’objectif est de détecter à l’aide d’un microscope la présence de bactéries ou d’autres micro-organismes, le nombre de globules blancs… La plupart des maladies les plus importantes ne peuvent être détectées qu’en laboratoire.

Cliquer pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Copyright © 2015-2018 Noli.fr